Contact

[Communiqué de presse] La saison est ouverte pour les Cueillettes Chapeau de Paille, groupement précurseur du circuit-court

Les Cueillettes Chapeau de Paille




Communiqué de presse – Avril 2024


La saison est ouverte pour les Cueillettes Chapeau de Paille, groupement précurseur du circuit-court 

Créées en 1985, les Cueillettes Chapeau de Paille sont un groupement d’agriculteurs unique en France qui promeut le libre-service de fruits, légumes et fleurs auprès des consommateurs. Cette association regroupe 35 cueillettes, soit 500 hectares répartis dans la France entière, et propose une expérience authentique et pédagogique, où les clients peuvent récolter eux-mêmes jusqu’à 130 variétés de produits de saison, tout en rencontrant les producteurs. La cueillette des fraises qui débute fin avril lance officiellement la saison 2024 ! 




Un réseau de cueillettes au service des producteurs et des consommateurs

Il y a près de 40 ans, les Cueillettes Chapeau de Paille ont vu le jour grâce à l’élan collectif de cinq agriculteurs visionnaires qui ont décidé de se rassembler pour dynamiser leur activité de libre-cueillette. Ils se réunissent en un groupement d’intérêt économique, forme associative à but non lucratif, devenue en 2008 le GIE Chapeau de Paille. 

À l’origine, l’objectif était de mutualiser les techniques de production, partager leur savoir-faire et retours d’expérience, dans le but d’innover et de progresser ensemble. Ils cherchent ainsi constamment à améliorer leurs techniques agricoles (moins de traitements, plus de moyens biologiques, etc.) pour rester à l’écoute des attentes des consommateurs et des tendances du marché. Rapidement, le GIE se professionnalise et met en place sa propre centrale d’achat afin de faciliter le référencement et les achats d’équipements, de plants, de semences, etc. 

Aujourd’hui, les Cueillettes Chapeau de Paille sont devenues un groupement prospère. Les 35 cueillettes emploient 235 personnes et accueillent 2,5 millions de cueilleurs par an. Situées en région parisienne pour 11 d’entre elles, les 24 autres sont installées partout en France (Lille, Pau, Strasbourg, Rennes, Lyon, etc.). Le GIE exploite au total 500 hectares de terres agricoles où plus de 130 variétés de fruits, légumes et fleurs sont cultivées. Parmi les produits phares se trouvent la fraise, la pomme, la tomate, la courgette ou encore la courge. 


Le pionnier du circuit court

Le groupement a popularisé la pratique de la cueillette en libre-service, offrant une nouvelle manière de faire ses achats, plus directe et conviviale. Situées en zones péri-urbaines, les cueillettes offrent un accès pratique aux habitants des villes voisines. Ces lieux sont conçus pour offrir un cadre agréable, où les visiteurs peuvent se connecter avec la nature et les cycles saisonniers de la production agricole. Ces derniers profitent à la fois d’une variété de fleurs, de fruits et de légumes frais tout en soutenant les agriculteurs locaux.

Ce concept novateur a introduit un nouveau mode de consommation mettant l’accent sur l’écologie et l’économie. Son modèle repose sur la participation active des clients, qui doivent eux-mêmes récolter leurs fruits et légumes. A l’entrée, le matériel de récolte est fourni et le prix est dégressif en fonction des quantités. Pour les producteurs, les Cueillettes sont l’occasion de partager leur démarche auprès des clients-consommateurs et d’apporter un discours pédagogique sur leurs pratiques et les enjeux environnementaux. Cette approche a trouvé un écho auprès d’un public de retraités en quête d’activités enrichissantes et ressourçantes, de familles friandes d’expériences ludiques et pédagogiques, ainsi que des adeptes du circuit-court. 

Au-delà de la simple cueillette, le groupement promeut un discours anti-gaspillage et met en avant l’importance de transformer les produits cueillis en confitures, coulis, pâtisseries et autres préparations afin de valoriser pleinement les quantités récoltées.

À l’heure où l’intérêt pour le local et le circuit-court ne cesse de se renforcer, les cueillettes deviennent plus que jamais un moyen de renouer avec la terre, les saisons et les producteurs locaux. Face aux préoccupations croissantes des Français pour une alimentation saine et durable, nous leur proposons d’agir et de soutenir une approche plus responsable de leur consommation. Ils peuvent ainsi voir d’où viennent leurs aliments, en apprendre davantage sur les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement, et soutenir les producteurs locaux qui travaillent avec passion pour fournir des produits de qualité” explique Estelle Tillement,  gérante productrice à la Cueillette de Peltre. 


Chiffres clés : 

  • 35 cueillettes 
  • 500 ha cultivés  
  • 2,5 millions de cueilleurs par an 
  • 235 salariés répartis sur 35 cueillettes 
  • 130 variétés de fruits, légumes et fleurs à cueillir
  • Top 10 : fraise, pomme, tomate, courgette, courge, pomme de terre, salade, haricot vert, aubergine, concombre, poivron, rhubarbe, glaïeul
  • 100 000 bouquets cueillis par an 
  • 10 000 arbres fruitiers plantés par an 








À propos :

Les premières cueillettes Chapeau de Paille ont été ouvertes en 1985. Aujourd’hui, le groupement Chapeau de Paille compte 35 cueillettes. Au sein de chaque cueillette, des agriculteurs cultivent leurs champs, leurs vergers, leurs potagers et le consommateur n’a plus qu’à venir cueillir ses légumes, ses fruits et même ses fleurs. Cette manière originale de pouvoir consommer des fruits et des légumes garantit une origine locale avec un rapport qualité-prix reconnu, tout en ayant vécu une expérience pédagogique enrichissante auprès des agriculteurs. 

En savoir plus : https://www.chapeaudepaille.fr/ 




Contact presse – Agence Madame de la Com’

Margaux Ducruet – margaux@madamedelacom.com – 06 84 93 06 38