Contact

[Conseils] Jeunes entrepreneurs : comment se lancer dans l’aventure ?

Être son propre patron, faire de sa passion son métier, monter une boîte avec ses amis, ou encore se lancer dans un projet à impact…Chaque année, ils sont nombreux à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et ce, de plus en plus jeunes ! Et qui dit aventure… dit challenge…dit besoin de conseils, non ? Dans cet article, zoom sur cette jeune génération d’entrepreneurs et sur les trucs et astuces qui permettent de donner un petit coup de pouce ! 


De la réflexion…



Aujourd’hui, 42,5% des 18-30 ans souhaitent créer leur propre entreprise*. Un chiffre à la hausse, et qui, contrairement aux idées reçues, a été stimulé par la crise sanitaire. Les jeunes entrepreneurs semblent moins intéressés par le salariat que ne l’étaient leurs parents. Eh oui, les petits ne veulent plus (systématiquement) faire comme les grands et sont plus que jamais en quête de sens ! 

Ils souhaitent être plus autonomes, avoir plus de liberté dans leur quotidien et aussi avoir un impact beaucoup plus direct sur les défis sociétaux et environnementaux. La jeune génération souhaite faire de ce qui l’anime et la passionne son quotidien. C’est donc tout naturellement que ces talents fraîchement diplômés (et parfois encore sur les bancs de l’école), s’engagent dans l’entrepreneuriat, pour créer leur propre projet, qui leur ressemble. 

Ces profils, ce sont aussi les jeunes qui, lors de leurs expériences professionnelles (stage, alternance, 1er emploi), ont réalisé qu’ils n’accèderaient pas au poste ou au salaire auquel leur diplôme aurait dû leur permettre d’accéder. Lassés, déçus, mais surtout plus reboostés que jamais, ils décident alors de répondre à cette problématique par eux-même. 


… à l’action ! 


Clap d'un début de film

Une fois passé le cap du “J’aimerais tellement pouvoir…” à celui du “Je m’en donne les moyens et je le fais” on se rend compte à quel point entreprendre requiert de multiples efforts. Il faut savoir prendre des risques, être polyvalent, curieux, et surtout être prêt à absorber une charge de travail importante (voire très dense). Mais, ce que l’on oublie souvent lorsqu’on se lance, c’est qu’avant d’être une démarche personnelle, on peut aussi, si on le souhaite, être très bien entouré et armé pour le faire ! 

En effet, il existe une vraie méconnaissance autour des dispositifs d’aide mis en place.

En France, 69% des jeunes ne connaissent pas les dispositifs d’aide à la création d’entreprise*. Or, ils restent un excellent moyen pour se lancer ! Parmi ces aides, la plus demandée est le financement, en seconde position, le réseau professionnel et enfin, le coaching par des experts. Pour y avoir accès, première étape : oser ! Il ne faut pas hésiter à solliciter la BPI, faire appel à son école, se rapprocher de Pôle Emploi, de sa ville… 

Aussi, pour les impatients qui souhaitent se lancer avant l’obtention de leur diplôme, il existe le statut d’étudiant-entrepreneur. Pour l’obtenir, il faut être un étudiant de moins de 28 ans, et avoir un projet d’entreprise. Cela permet de bénéficier du statut social d’étudiant durant la 1ère année de création, d’avoir accès à un espace de coworking, ou d’avoir la possibilité de signer un contrat d’appui au projet d’entreprise par exemple. Il existe également plusieurs concours qui peuvent être intéressants : le Tremplin Entrepreneuriat Etudiant, Graine de boss, Prix Pépite, concours nationaux/régionaux à la création d’entreprise…

Et si au même titre que tout travail mérite salaire, toute idée méritait lumière ? Le tout est d’être persuasif, motivé, innovant et de savoir comment s’y prendre ! 

*Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour France Active

Retrouvez tous les conseils d’Aurore sur les sujets com’ et RP dans sa chronique sur France 3 NoA 🙂