Contact

[Conférence de presse] Comment capter l’attention des journalistes ?

Vous avez envie d’organiser une conférence de presse ? Bonne idée, mais encore faut-il avoir un message intéressant à transmettre. A noter : il ne faut pas que votre conférence soit la version orale du communiqué de presse, auquel cas, les journalistes n’auront aucun intérêt à se déplacer. Voici ci-dessous quelques tips pour vous aider dans cette mission. 🙂


Un sujet, une idée, un support

Comme pour toute prise de parole à la radio ou sur un plateau télé, une conférence de presse nécessite une préparation. Pour cela, listez les messages principaux : 4 à 5 idées suffisent ! Au-delà, vous allez perdre votre assemblée et ce n’est pas le but. Chaque intervenant se verra attribuer son ou ses messages clé(s) avec un timing correspondant. On évite ainsi les répétitions et les risques d’oubli. Autre conseil, on va à l’essentiel dès les premières minutes pour ne pas nuire à l’attention de votre auditoire. 

Pour accompagner vos messages, il est recommandé de faire une présentation soignée, mais pas trop chargée. Veillez également à préparer un dossier de presse, communiqué de presse ou tout autre support à distribuer pour que les journalistes gardent une trace des informations importantes à retenir. C’est parfois mieux de remettre le document lors de l’accueil des journalistes, mais il est tout à fait possible de le déposer sur chaque chaise.


Une conférence le 14 juillet ?

La réponse vous vient facilement à l’esprit ? C’est non ! Il faut porter une attention toute particulière au jour et au lieu de votre conférence de presse. Pour cela, on vérifie au préalable qu’il n’y a pas d’évènements ce jour-là qui ferait concurrence au vôtre. De plus, on veille à ce que cela ne tombe pas pendant les vacances, un pont, un jour férié… Votre sujet peut être le plus passionnant au monde, vous ne rivaliserez pas avec un séjour aux Caraïbes. 😉

Pour le lieu, c’est la même chose ! On pense : SIMPLICITÉ. Votre lieu doit être facilement accessible en transport en commun, pas trop loin d’une grande ville… Tout le monde n’est pas véhiculé.e et si vous souhaitez faire venir un maximum de personnes, on pense à l’accessibilité. Sinon, il vous reste toujours l’option d’organiser et de payer le trajet (mais votre portefeuille risque de chauffer).


Le temps : l’art de le gérer

Vous devez garder en tête que le planning des journalistes est serré, donc ON S’ORGANISE. Nous vous avons conseillé de bien répartir les idées clés entre les intervenants. Mais parlons de leur rôle ! 

Tout d’abord, nous avons le modérateur. Il doit avoir l’expérience dans l’animation de conférence de presse, disposer de connaissances suffisantes pour rebondir sur le sujet, et avoir une forte personnalité pour se faire entendre ! C’est aussi à lui de savoir si un intervenant s’éternise trop longtemps sur un sujet.

Concernant les intervenants, on ne donne pas la parole à 20 personnes. Donner la parole à trop d’interlocuteurs peut vite tourner au cauchemar, avec des prises de parole à rallonge et une dilution des messages essentiels. Le plus simple est de définir 2 à 4 personnes qui peuvent se faire assister par des spécialistes lors de la phase de questions / réponses.

Pour bien gérer la conférence et ne pas se laisser dépasser par des pipelettes, on nomme un maître du temps. Il pourra faire un signe pour passer à un thème suivant ou dire d’enchaîner pour rester dans les temps de la conférence de presse. 

Dernier point, il faut savoir mettre un terme à la phase de questions / réponses. Vous pouvez inviter l’auditoire à poursuivre les échanges dans des échanges en one-to-one, pour respecter le timing et assurer une belle qualité dans les échanges..


Cela vous a un peu aidé ? On espère en tous cas. 😉
Et gardez une chose en tête : c’est un moment de partage, donc on ne rechigne pas sur la convivialité.