Contact

​​[Start-up] Les 5 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on lance sa communication

Erreur #1 : Lancer sa communication trop vite 

L’euphorie d’un nouveau projet, l’excitation de le révéler au grand jour, l’envie de voir comment il sera accueilli… Les raisons qui vous poussent à dévoiler le fruit de votre dur labeur sont nombreuses, mais il ne faut jamais se précipiter. En lançant votre communication trop rapidement, vous risqueriez de manquer de cohérence et de clarté, ce qui serait mauvais  pour votre image et vous ferait perdre des prospects et/ou futurs investisseurs. Prenez le temps d’homogénéiser tous vos supports, tous vos réseaux, et assurez-vous que chacune de vos prises de parole soit utile, impactante et tombe au bon moment. 

Erreur #2 : Trop s’inspirer de ses voisins  

Une campagne de pub qui vous a fait rêver, un lancement de produit qui vous a coupé le souffle, un nouveau site internet qui vous en a mis plein les yeux… Lorsque vous élaborez votre communication, il est toujours bon de s’inspirer de ce que font les autres, à condition de ne pas vouloir réaliser quelque chose de similaire. Chaque marque, chaque entreprise a une touche qui lui est propre et qui la différencie. A vous de trouver la vôtre ! Ayez confiance en vous et en vos idées, c’est votre projet que vous vendez, et c’est en votre projet que l’on croit ! 

Erreur #3 : Communiquer dans tous les sens

Lancer sa start-up c’est accepter d’être le petit nouveau, et donc, adapter sa communication en fonction. Avec un budget souvent restreint au début, il est important d’aller à l’essentiel. Concentrez vos actions de façon à impacter directement votre cœur de cible, afin de convaincre et fidéliser au plus vite vos futurs clients. Il faut toujours garder en tête que l’effet wahou ne dure qu’un temps, alors à vous de trouver le juste milieu entre paillettes et actions concrètes ! 

Erreur #4 : Vouloir tout faire soi-même

Votre start-up, c’est votre projet, c’est pourquoi il est parfois  difficile de lâcher prise, surtout lorsqu’il s’agit de son image. L’envie de vouloir tout faire soi-même est tentante, mais peut vous porter préjudice. Par exemple, mieux vaut réserver une part de votre budget pour faire appel à un graphiste, qui pourra vous guider et vous accompagner dans la réalisation de votre identité visuelle. De cette façon, vous aurez un rendu professionnel, qui vous apportera notoriété et visibilité. 

Erreur #5 : Contacter les journalistes trop tôt 

Après des mois voire des années de travail, tout faire pour que l’on parle de votre projet dans les médias est quelque chose d’incontournable, mais attention à ne pas le faire trop rapidement. Prenez le temps de bien lancer votre projet, et surtout, assurez-vous d’avoir une actualité forte à valoriser, qui intéressera les journalistes et qui pourra facilement être relayée dans les médias. Pour entretenir un bon relationnel avec eux, veillez à avoir plusieurs actualités, afin de pouvoir développer un réseau durable qui vous permettra de faire briller votre start-up sur le long  terme. 

Maintenant que vous savez comment procéder, vous n’avez plus qu’une chose à faire : vous lancer ! Si vous avez encore quelques questions, contactez-nous : hello@madamedelacom.com

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin